Identité chrétienne

Au DIC Collège, on enseigne les valeurs humaines mais avant tout, on les vit !

Une équipe de professeurs assure l’animation pastorale de l’école. Cette équipe propose chaque année un thème qui donne du sens au quotidien comme aux grands moments charnières : célébrations de rentrée, de Noël, carême, adieu aux rhétos.

En 2010-2011, nous avons continué à soutenir Action Damien, association pour laquelle nous avions reçu l’émission radio de la RTBF :  » Le jeu des dictionnaires « . Nous avons décidé de venir en aide à l’association KICORA qui vise également à développer en Tanzanie un projet d’enseignement par radio. En mai, une grande journée a réuni toute l’école à l’extérieur pour sensibiliser les élèves à ce beau projet. Elle s’est clôturée par un grand  » Flash Mob « .

En 2011-2012, le thème était :
« La parole qui construit mais aussi la parole qui détruit. » Une après-midi de discussion en classe avec le titulaire, une célébration de rentrée, une retraite en 4e et 5e,…
Autant de moments pour nos élèves de prendre la parole, s’exprimer, parler vrai.

Durant l’année scolaire 2012-2013, nous avons été invités à nous mettre en route et à oser avancer en terre inconnue. Ce déplacement peut être réel ou s’opérer à travers la lecture, les apprentissages et surtout les rencontres. Il nous a mis en présence de l’inconnu et nous a fait expérimenter ce que signifie être étranger.
Au fond, dans notre école, qui est l’étranger? L’élève venu d’ailleurs qui a une autre langue, une autre culture et une autre religion? Le nouvel élève de la classe qui vient d’une autre école? Le nouveau professeur qui entre dans l’école pour la première fois? « L’intello » ou celui qui ne suit pas? Nous faisons tous à un moment ou un autre l’expérience d’être l’étranger. Jésus lui-même n’était-il pas devenu un étranger dans son propre pays?

En 2013-2014, notre école a fêté son 175eme anniversaire. « Gaudere et bene facere », notre devise, exprime la joie ressentie à bien faire son travail. Pour illustrer ces 175 années du collège, le thème choisi pour était l’ arbre avec la symbolique des racines, du tronc et du feuillage (avec les fruits).
Cette thématique de l’arbre et du nombre 175 ont été présents lors des diverses activités qui ont nourri le début du mois d’octobre : les deux célébrations religieuses commémoratives (les 9 et 12 octobre), les 175 minutes d’activités culturelles, sportives et artistiques du vendredi 11 octobre en matinée (dont le parrainage aura rapporté près de 9000 € aux écoles de l’Instruction Chrétienne au Congo), le concert en plein air du groupe liégeois « Everplay » et la réalisation d’un flash mob doublé d’un lip dub

Pour l’année 2014-2015, nous embarquions pour un nouveau thème « Etre ou paraître, que choisis-tu ? » Un thème très actuel et qui concerne nos jeunes en construction. L’occasion de discuter avec eux de l’image qu’ils donnent, de ce qu’ils sont vraiment, de ce que les autres en perçoivent, d’aborder aussi leurs habitudes sur les réseaux sociaux.

En 2015-2016, nous avons eu le grand privilège de recevoir Tim Guénard, l’auteur du célèbre livre « Plus fort que la haine ». Enfant, Tim a vécu la maltraitance, la rue, la délinquance. Grâce aux personnes bienveillantes qu’il a croisées sur sa route, il a pu se reconstruire. Son témoignage était le point d’orgue d’une grande journée articulée autour de notre slogan d’année : « Je t’aime tel que tu es ».

En 2016-2017, au travers du slogan « Dépêchons-nous de prendre le temps », nous avons voulu sensibiliser les élèves à la relative notion de temps en montrant quatre fuseaux horaires de villes importantes aux quatre coins du monde. De plus le temps n’est pas perçu de la même manière suivant l’endroit où l’on se trouve. C’est pourquoi ce temps si précieux qui parfois nous file entre les doigts doit être valorisé, bonifié !

Cette année scolaire 2017-2018, nous proposons d’être « Artiste de la vie ». Nous reprenons la symbolique de l’arbre (déjà évoquée pour les 175 ans du collège) auquel nous avons demandé à nos élèves d’y apposer leur empreinte digitale. En effet, chaque professeur de religion est allé avec sa classe remplir les branches nues d’un arbre de la marque du pouce de ses élèves. Il est ainsi question de mettre en évidence non seulement le talent de nos adolescents mais également leur capacité à aider autrui. Être acteur de la vie (la sienne et celle de l’autre) c’est une démarche qui se vit chaque jour dans les petits gestes anodins du quotidien. Le thème de l’année se vivra en trois temps :

  • Prendre un nouveau départ, le temps de tous les possibles (entamé avec la célébration de rentrée) ;
  • S’émerveiller et admirer (à Noël);
  • Apporter sa part à la création commune (vers Pâques).